COMPOSANTES D’INTERVENTION

La mise en œuvre du PAPFA s’étale sur six (06) ans (2018-2023) et s’organise autour de trois (03) grandes composantes :

Composante A

Amélioration de la productivité et de la production agricole

Sous composante A1 : L’accès aux intrants, au matériel et au conseil agricole à travers, Les SPAM : paquet d’appuis apportés pendant trois campagnes à une moyenne de 25 à 30 membres d’une OPB en semences certifiés, engrais, équipements, conseil agricole. Mesure d’accompagnement en matière de :
  • Recherche-développement ;
  • Intégration du genre ;
  • Alphabétisation fonctionnelle ;
  • Education nutritionnelle et environnementale.
Sous composante A2 : Infrastructures agricoles
  • Aménagement et réhabilitation de bas-fonds, couplés à de petits périmètres maraichers irrigués ;
  • Aménagements maraichers avec des technologies d’irrigation économes en eau ;
  • Infrastructures de stockage ;
  • Pistes de desserte agricole pour les sites aménagés.
Composante B

Appui à la valorisation et à la commercialisation des produits agricoles

Sous composante B1 : Renforcement des organisations des filières (appui-conseil, mise en relation, partenariats, promotion) à travers :

  • L’organisation des cadres régionaux de concertation et préparation ou actualisation des Plans de développement des filières (PDF) ;
  • Promotion de la contractualisation entre OPB impliquées dans le Projet et commerçants ;
  • Préparation et mise en œuvre d’une approche qualité ;
  • Appui aux investissements structurants le long des filières ciblées (SPDF).

Sous composante B2 : Professionnalisation des Micro-Entreprises Rurales (MER) et développement de l’offre de services pour les entreprises

  • Appui à 2 400 Micro-Entreprises Rurales (MER) individuelles et collectives (22 200 bénéficiaires) ;
  • Appui technique des CRÉER et des MER à travers la MEBF et la DGPER qui, elles aussi, bénéficieront sous forme de convention, de l’accompagnement du Projet.

Pour certaines MER les plus matures et présentant un plan d’affaires de taille plus significative, un lien avec les Institutions de Micro Finances sera encouragé.

Composante C

Coordination, suivi-évaluation et gestion des savoirs

Il s’agit de la coordination globale des activités mais aussi du développement d’actions de capitalisation, de capacitation, de partage des savoirs et savoir-faire au sein du Projet et autour du Projet.